LA PSYCHOLOGIE SOMATIQUE

La psychologie somatique est une approche holistique de l'être humain qui est importante pour le corps, l'esprit et le psychisme sur un même niveau. Le terme provient du grec soma (corps), qui combiné au terme psychologie, définit la branche de la psychologie qui connecte le corps à l'esprit.

HISTORIQUE

Les notions somatiques ont existé en psychothérapie depuis les années de Freud. Freud a d'ailleurs accordé une grande importance aux effets physiques de la psychanalyse sur ses patients. Cependant, le fondateur de la psychologie psychosomatique est Wilhelm Reich (Boadella, 1985). Même si sa formation était basée sur la psychanalyse, il a modifié les organisations thérapeutiques et il est parti si loin pour toucher ses patients et leur demander de travailler activement avec leurs corps durant les sessions. Son nom est lié au le développement de plusieurs écoles de psychologie psychosomatique et des psychothérapies menées sur le corps – La psychothérapie du corps, EMDR, Bioénergétiques,  Intervention de l'esprit-corps aussi bien que la thérapie de la danse (Meekums, 2000).

PRINCIPES DE BASE

Le corps est le miroir du psychisme et vice versa: tout dysfonctionnement psychologique peut         se manifester en plein dans le physique par des symptômes qui peuvent émaner de plusieurs  organes. En même temps, les dysfonctionnements psychologiques qui sont réprimés ou  délaissés trop longtemps, se manifestent sur le corps en le rendant malade.

 

Rendre le psychisme sain est possible à l'aide du corps  : en se reconnectant à votre propre corps, l'attention et l'amour pour lui pourront aussi déterminer le psychisme à guérir.  Comme un temple pour l'âme, le corps a besoin de notre soin autant que notre psychisme. Les émotions ou  les pensées qui empoisonnent notre esprit ont aussi un effet ravageur sur le corps.
La conscience du corps: Faire attention à son corps est aussi une façon étroite de se rapprocher et de prendre soin de son psychisme. Les symptômes physiques doivent être décodés, chacun d'entre eux a le potentiel d'expliquer quelque chose qui se passe dans l'âme d'une personne.  Rien n'arrive par coïncidence, l'esprit et le corps sont connectés et l'attention qu'on apporte à l'un influence directement l'autre.

APPLICABILITÉ

La psychologie somatique possède une large gamme d'utilisations. Elle peut être utilisée pour les gens qui n'ont pas nécessairement de vif intérêt pour la psychothérapie, mais veulent simplement améliorer leur propre situation personnelle et se développer comme tous les individus.
 

Pour fonctionner comme un ensemble, une personne a besoin de garder à la fois l'esprit et le corps en bonne santé. D'où la thérapie de danse, les techniques de conscience du corps et les techniques de relaxation peuvent s'avérer utiles à ceux qui s'engagent activement dans le travail avec le corps (des danseurs de ballet, des chorégraphes, l'activation des gens au sport) aussi bien ceux qui doivent résoudre des problèmes émotionnels.

Par exemple, souvent, la psychologie psychosomatique est connectée à la guérison d'un traumatisme et  d'un trouble de stress post- traumatique. Se concentrer sur la sensation que fournit une embrasure où l'esprit inconscient au potentiel de restructuration profonde et de guérison, se situe” (Johnson et Grand, p.23).

Le corps représente aussi un moyen d'explorer à la fois la conscience normale (par exemple, en se focalisant sur la respiration et les mouvements spécifiques, on peut augmenter notre capacité à rester au moment présent ), comme l'inconscience (par exemple le travail de respiration héliotropique).

Les preuves de l'efficacité de la psychothérapie du corps ont été démontrées dans une étude conduite par Rohricht & Priebe (2006) même dans les cas de patients souffrant de maladies chroniques, comme la schizophrénie.

CONTROVERSE:

Cependant, la psychologie somatique reste toujours un domaine controversé et elle est souvent critiquée avec l'argument principal que nous ne pouvons pas toujours associer certaines maladies à des troubles psychologiques. Une relation causale entre une maladie physique et des troubles physiques est presque impossible à établir comme une règle générale appliquée à tous les cas, même à travers les connaissances de la médecine sur certaines maladies psychosomatiques (ulcères, gastriques...). Cependant, la psychologie somatique continue de gagner la popularité dans le monde entier, affirmant qu’elle n’est pas seulement une approche holistique de la trinité individuelle entre le corps ,l'esprit et l’âme mais aussi un moyen de transformer la vie en une expérience unique, complète et révélatrice.

 

RÉFÉRENCES:

 

Boadella, D. (1985) Wilhelm Reich: L'évolution de son travail. Arkana: Routledge & Kegan Paul

Johnson, D. & Grand, I. J. (1997). Le corps en psychothérapie: renseignements sur la psychologie somatique, Berkeley, CA/US: North Atlantic Books

Meekums, B. (2002)  Thérapie de mouvement de danse: une approche psychothérapeutique créative Londres : Sage

Rohricht, F. & Priebe, S. (2006). L'effet du corps orienté sur la thérapie psychologique des symptômes négatifs de schizophrénie: un essai contrôlé et randomisé.  Médecine psychologique 36, 669-678.

 

Comments

comments powered by Disqus