Dépression

La dépression n'est pas seulement un chagrin

La science et la recherche ont fait d’étonnants progrès pour aider à débloquer les causes profondes de la dépression. Auparavant, beaucoup de gens croyaient que la dépression était simplement un cas de tristesse, de désespoir et d'impuissance, causé par l'incapacité de l'individu à simplement se vider de ces émotions. En fait, les chercheurs ont clairement établi un lien entre les changements mesurables dans le cerveau et le développement de la dépression.

Qu'est-ce que la dépression?

La dépression consiste à expérimenter des changements d'humeur et d’émotions, ainsi que des changements de votre état physique. Il s’agit d’un état pathologique qui influe dans la vie de façon négative, par la création d'un sentiment constant de tristesse et d'une incapacité à profiter de la vie quotidienne. Il existe plusieurs types de dépression, dont le trouble dépressif majeur est le plus fréquemment diagnostiqué.

Le trouble dépressif majeur, aussi  connu sous le nom de dépression clinique, se traduit par différents symptômes se produisant sur des périodes de temps prolongées. L'organisation mondiale de la santé estime qu’environ 5 % de la population mondiale entre dans cette catégorie du trouble dépressif majeur. L'OMS signale également que la dépression est la quatrième cause la plus fréquente d'invalidité et de décès dans le monde, et que les chiffres sont en hausse.

Au Royaume-Uni, l'Institut National pour l'excellence clinique indique que pour 1000 personnes entre 16 et 65 ans, 21 d'entre elles seraient considérées comme souffrant d’une dépression majeure. Ce constat est plus important chez les femmes que les hommes et, s'il est associé à un trouble anxieux, le taux de prévalence augmente d'environ 98 pour 1000.

Malheureusement, beaucoup de gens souffrant de dépression ne demandent pas d'aide ou de traitement. Ils peuvent croire à tort que les symptômes qu'ils éprouvent sont ce qu'ils sont réellement, et la façon dont ils pensent, ressentent et se comportent leur paraît normale. Ceci est du à la chimie du cerveau qui a été modifiée, et l'état dépressif devient la nouvelle norme pour le cerveau.

Les symptômes de la dépression

Les symptômes de la dépression ont tendance à devenir plus prononcés et significatifs au fil du temps, mais avec un traitement, ils peuvent être corrigés et même inversés. Certaines personnes ont un épisode de dépression dans leur vie, tandis que d'autres peuvent en subir plusieurs, et les symptômes peuvent varier d'une personne à l'autre.

Les symptômes les plus fréquemment observés dans la plupart des formes de dépression incluent :

  • Sentiments émotionnels négatifs et anxiété 
  • Pessimisme, tristesse et solitude
  • Nervosité, irritabilité et agitation
  • Problèmes de mémoire, de concentration et de prise de décision
  • Changements des habitudes alimentaires et du cycle du sommeil
  • Pensées ou actions suicidaires
  • Maux de tête, douleurs et problèmes digestifs  
  • Augmentation des maladies courantes
  • Perte d'intérêt dans la vie, notamment dans ses activités favorites 
  • Éloignement des interactions sociales avec les amis et la famille

Ces changements sont dus à la présence importante d'une enzyme dans le cerveau, qui fait diminuer la quantité de substances chimiques du bien-être présentes elles aussi dans le cerveau. Ces dernières incluent la sérotonine, la dopamine, la norépinephrine et, en utilisant les médicaments appropriés, cette diminution peut être corrigée.

Traitement

En plus d’un soutien médical pour corriger le déséquilibre chimique et la dépression majeure, le conseil et la thérapie sont considérés comme des interventions très efficaces. Les patients peuvent découvrir des moyens efficaces pour faire face à l'anxiété et le stress, tout en apprenant à modifier et corriger les modèles négatifs de pensées qui peuvent contribuer à la dépression. Pour les patients avec des types de dépression de niveau inférieur, le conseil ou la thérapie peuvent êtres tout ce qui est nécessaire pour traiter la maladie et vivre une vie heureuse sans dépression.


Posté par : Philippe Jacquet